Ne me donne pas de terre
je n’veux pas m’enraciner
à tes côtés

Ne me donne pas de terre
je ne saurais quoi en faire
ni comment m’en dépêtrer

Ne me donne pas de terre
pas de fausse stabilité
l’illusion d’être arrivée
que tes tremblements de terre
finiraient par dévoiler
me laissant comme un fruit vert
rêvant sa maturité

Ne me donne pas de terre
je suis bien trop occupée
à chercher

Celle de mon corps vivant
Celle qui pulse à chaque instant
quand je suis ce que je sens

La promesse à mon doigt,
la seule qui sera ma loi
c’est à moi que je suis fidèle

Mon existence,
c’est à moi d’en porter le poids
Acte de foi,
je me fais confiance

île volante,
terre mobile
je serais mon propre foyer
l’endroit où toujours retourner
ma terre d’accueil.