Garde rapprochée

Garde rapprochée de violeurs
J’ai 
enfin trouvé mes vraies valeurs
Au 
lieu de vivre dans un monde faux
Main
tenant j’incarne mes idéaux

Tu sais moi j’ai choisi mon camp
j’ai arrêté de faire semblant
Puisque je vendais déjà mon cul
Qu’est-ce qui m’empêchait d’vendre mon âme en plus ?
D’autant que c’est super bien payé
et je passerai peut-être à la télé

je sais pas ce qui m’a pris d’être féministe
ou d’essayer de mener une vie d’artiste
j’ai finalement quitté tous ces milieux tristes
et leurs thé-o-ries compliquées
moi dorénavant, j’ai un vrai métier :
je suis, je suis, garde rapprochée

Garde rapprochée de violeurs
J’ai 
enfin trouvé mes vraies valeurs
Au 
lieu de vivre dans un monde faux
Main
tenant j’incarne mes idéaux

C’est au-delà de “je cautionne” : 
je fais une recommandation
et je paierai de ma personne 
leurs libérations sous caution
c’est vraiment un métier de femme
ça en demande du dévouement
j’ai du apprendre à être ferme
quand au quotidien je leur mens
j’ai des egos à protéger 
de l’insupportable vérité
faire en sorte qu’ils soient aveuglés
c’est 
ma lourde responsabilité
je suis, je suis, garde rapprochée

Garde rapprochée de violeurs
J’ai 
enfin trouvé mes vraies valeurs
Au 
lieu de vivre dans un monde faux
Main
tenant j’incarne mes idéaux

J’ai proposé mes services à un ami qui
m’a dit que le violeur c’était pas vraiment lui
– il était dans le camp des violeurs gentils.
Du coup je me suis spécialisée
je bosse que pour ceux qui sont certifiés
100% dangereux pour la société

Je suis, je suis, garde rapprochée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.